Relations professionnelles : quand salariés et dirigeant organisent eux-mêmes leur cadre de travail

05 mai 2020

Motif coin large

Notre réflexion part d’un constat et d’une intuition. [Le constat] Toute réforme du droit du travail débouche immanquablement sur un résultat contraire à celui qui était recherché : surcroît de complexité, dégradation de la lisibilité du droit et de la sécurité juridique, échauffement des esprits, exacerbation des tensions… [L’intuition] Le problème n’est pas de plus ou moins réguler ; il est de mieux réguler. Dans cette perspective, le dialogue social n’offre-t-il pas des alternatives qui méritent d’être explorées ?

Notre proposition, à découvrir en vidéo : donner force autonome à l’accord collectif d’entreprise. Salariés et employeur organiseraient librement leurs relations de travail dans la seule limite de principes fondamentaux. Le code du travail est ainsi conservé ; il constitue la seule source de droit applicable à la relation professionnelle.

Commentaires