[Infographie] Quelles différences entre salariat et entrepreneuriat ?

Salariat et entrepreneuriat doivent-ils obéir aux mêmes règles juridiques ? Nous répondons par la négative : salariat et entrepreneuriat ont une légitimité équivalente mais relèvent de logiques économiques et personnelles fondamentalement différentes, qui justifient que chacun obéisse à un encadrement juridique qui lui soit propre et distinct.
Les détails en image.

Motif coin large

L’infographie reproduite ci-dessous permet de mieux comprendre les différences entre le salariat et l’entrepreneuriat, avec un focus sur le point de vue juridique.

Dans notre ouvrage « Autonomie, responsabilité, solidarité : comment moderniser les relations professionnelles » (à télécharger gratuitement ici), nous avançons les propositions suivantes :

  • Dans l’univers salarial, la relation professionnelle doit être régie par le contrat collectif qui doit prendre le pas sur la loi et le contrat individuel de travail. L’importance de l’accord collectif d’entreprise est aujourd’hui largement reconnue en fait et en droit, mais reste enserré par de multiples étaux. Il convient d’aller plus loin et de donner une véritable autonomie aux acteurs.
  • Dans l’univers entrepreneurial, la relation professionnelle est d’abord régie par le contrat individuel mais peut, dans certains cas, être préparamétrée dans un contrat collectif, support des protections ad hoc. Ce contrat support est négocié par des associations professionnelles représentant les entrepreneurs qui y ont adhéré.

Tableau des différences juridiques entre salariat et entrepreneuriat

Commentaires

Pour aller plus loin dans cette exploration