Protection sociale

Quelles sont les incitations, protections, garanties dont nous avons besoin pour avancer ? A quels risques sommes-nous confrontés ? Comment éviter l’exclusion, comment faciliter l’insertion ? Comment construire une protection efficiente ? Quels sont nos droits et nos responsabilités ? Liberté, solidarité, quelles formes et quels équilibres ?

Partant des solutions, pratiques et besoins des acteurs, 2IES explore, imagine, conçoit, expérimente et propose des solutions concrètes pour mieux protéger aujourd’hui et demain.

Motif coin large

Le fil

Le RUA en 5′

Experiments to fight poverty, by Esther Duflo

Doter les jeunes d’un capital ?

Une idée à fondements multiples et géométrie variable qui revient en force dans le débat. Utile analyse proposée par Julien Damon. 

Consulter

La pression sociale et fiscale réelle du salarié moyen en UE

« La pression fiscale et sociale française ne s’explique pas par
une offre collective plus attractive. Les prestations sociales et publiques françaises ne semblent pas « bon marché » ». Rapport de l’Institut Molinari qui actualise et document ce constat récurrent. 

Consulter

Création du Revenu universel d’activité: site dédié

Un site dédié à la consultation nationale sur le Revenu universel d’activité a été mis en ligne. On y trouve les modalités de la consultation, le calendrier, ainsi que des documents de travail. 

Consulter

Outil pédagogique: l’histoire et les défis de la protection sociale en images

Les comptes de la sécurité sociale

L’édition 2019 des comptes de la sécurité sociale est parue. Pour relativiser la portée de ce document, lire aussi l’article de François Ecalle sur Fipeco, qui s’interroge sur la signification du déficit ou excédent de la sécurité sociale

Consulter

Etat-providence : les classes moyennes perdantes ?

Si on sort des courbes en « U » ou « U inversé », « la comparaison internationale signale que l’Etat-providence, avant de défavoriser ou d’oublier les classes moyennes, est l’un des moteurs de leur existence« , ce qui est un « constat, pas forcément une causalité« , Julien Damon.

Consulter

Européennes: la demande de protection ne cesse de grandir chez les électeurs.

« La protection qui peut vraiment protéger au XXIe siècle est d’une autre nature. Elle avait été mise en place en France au sortir de la Seconde Guerre mondiale, permettant d’ouvrir la France à l’Europe puis au monde : la protection sociale. Mais une protection sociale à réinventer de fond en comble » , Jean-Marc Vittori, Les Echos du 21 mai 2019.

Consulter

10

Dans son livre Hedge (ce que nous en retenons ici), Nicolas Colin défend l’idée que ce sont les entreprises du numérique qui réinventeront de toutes pièces une protection sociale adaptée aux enjeux du siècle. Dans cet article, il identifie 10 startups (liste non exhaustive) qui, dans le domaine de la santé, du logement, de l’assurance ou de l’éducation, donnent vie à de nouvelles protections.

Consulter

Le travail en France : quels scénarios pour 2030 ?

Une étude de l’Observatoire Alptis de la protection sociale, en partenariat avec Futuribles, 2017.

Consulter

Et si l’école était la cause de nos maux ?

« La faillite éducative affecte le marché du travail. La population sans compétence bloque la modernisation des entreprises, pousse le marché du travail à « s’adapter » et à produire beaucoup de pauvres et beaucoup de salaires maigres (les chômeurs, les emplois partiels, les sans-qualification…) » . Tribune d’Eric Le Boucher parue dans les Echos, du 8 mars 2019, commentant l’article de Laurence Boone et d’Antoine Goujard: France, inequality and the social elevator.

Consulter

Un concept peu connu en France : l’asset-based welfare

Face à la crise de l’Etat Providence, l’idée est née – notamment dans les pays anglo-saxons – d’utiliser les actifs immobiliers comme réserve de revenu, susceptible de contribuer au financement des dépenses des personnes âgées si leur valeur peut être mobilisée. La traduction d’un article paru en 2010 (disponible sur le site www.politiquedulogement.com) permet d’appréhender le concept. Alors, idée sans avenir ou idée prometteuse ?

Consulter

Les cercles de protection

Du financement public au financement privé : une nouvelle conception de la sécurité sociale. [Packard et al., 2018, Banque mondiale.]

Consulter

Le temps de l’insécurité : repenser le contrat social (FMI)

« Pour surmonter les peurs que suscitent la technologie et la mondialisation, il faut repenser les droits et les devoirs des citoyens« 

Consulter

90%

des 2500 travailleurs sur plateformes interrogés souhaitent monter en compétences. Dans le cadre d’un projet soutenu par Google (!), les travailleurs des plateformes partenaires auront accès aux formations, notamment à l’entrepreneuriat, proposées par Openclassrooms. Ou comment mieux protéger les indépendants les plus fragiles et contribuer à améliorer la valeur ajoutée des emplois.

Consulter

29,4%

C’est le taux d’emploi des 60-64 ans en emploi en France vs 42,5% en Europe. Les seniors, l’emploi et la retraite, rapport de France Stratégie, octobre 2018.

Consulter

« Les organisations humaines sont complexes et pas forcément modélisables. les solutions ne peuvent pas parvenir de l’extérieur, mais de l’entreprise elle-même. »

Un patron de PME

Consulter

The rest of the world could learn a lot from Australia

 » Rising incomes, low public debt, an affordable welfare state, popular support for mass immigration and a broad consensus on the policies underpinning these things—that is a distant dream in most rich countries. Many Western politicians could scarcely imagine a place that combined them all. Happily, they do not have to, because such a country already exists: Australia. »  A lire, l’intéressant dossier qu’y consacre The Economist du 27 octobre

.

Consulter

Votre vie ne se résume pas aux froids chiffres du PIB et autres statistiques économiques !

Essayez l’outil interactif  « Better life index » de l’OCDE et comparez les pays en fonction de l’importance que vous accordez aux différents critères du bien-être.

Consulter

Situations de fragilité des salariés : que peut l’entreprise ?

Comment l’entreprise appréhende-t-elle la problématique des fragilités de ses salariés ? Quelle est sa responsabilité, sa légitimé à agir, son périmètre d’action… ? Où l’on constate que l’entreprise fait beaucoup. Une étude pilotée par Malakoff-Médéric et des témoignages montrent que les thèmes de la protection sociale et du rôle de l’entreprise sont liés et qu’une réflexion sur l’articulation des rôles des acteurs est nécessaire. Qui fait quoi, pourquoi, comment, et à quelles conditions ?

Consulter

Dans le prolongement d’un article publié plus tôt…

Dream Hoarders: How the American upper middle class is leaving everyone else in the dust, why that is a problem and what to do about it, Richard V. Reeves, Brookings Institution Press, 2017 et la recension de Monique Dagnaud.

Consulter

Revenu universel : cartographie des arguments

Le débat autour du « revenu universel » et des propositions voisines est passionnant en ce qu’il interroge nos représentations et nos modèles de société, en questionnant les fondements de notre pacte social. Voir la cartographie des enjeux et questions proposée par Fonda.

 

Cartographie du revenu universel

Consulter

« La dette publique flirte avec 100% du PIB en France quand elle se rapproche de 60% en Allemagne »

Alexandre Vincent, Coe-Rexecode, septembre 2018

Consulter

AI, automation and the future of work: rethinking incomes is one of the ten things to solve for

« If automation (full or partial) does result in a significant reduction in employment and/or greater pressure on wages, some ideas such as conditional transfers, support for mobility, universal basic income, and adapted social safety nets could be considered and tested. The key will be to find solutions that are economically viable and incorporate the multiple roles that work plays for workers, including providing not only income, but also meaning, purpose, and dignity. »

Consulter

« La désindexation des retraites est une mesure d’économie comme les autres et elle fait partie de celles qui ont les effets les moins négatifs sur l’activité économique. Elle a en outre l’avantage de rééquilibrer structurellement les comptes des régimes de retraite. »

François Ecalle

Consulter

Parce que le « revenu universel » est une réponse simpliste

Ecrit à l’attention de la tech ouest-américaine, le dernier ouvrage de Nicolas Colin nourrit la réflexion et invite à l’action. « The idea of a ‘Greater Safety Net’ is that we must combine a complex set of institutions and activities to hedge individuals against new critical risks, such as the ever-growing pressure on wages and the widespread instability of an economy driven by increasing returns to scale. And part of that hedge could be deployed by startups. »

 

 

Consulter

Le revenu universel d’activité est-il un revenu universel ?

La réponse de Gaspard Koenig, partisan d’un « vrai » revenu universel: « Le président entend privilégier l’accompagnement aux « solutions de soutien monétaire ». En ce sens, il reste fidèle à la logique de l’assistanat, où l’Etat se donne pour rôle de prendre par la main chacun d’entre nous […]. C’est tout l’inverse qu’il faudrait faire: donner de l’argent à ceux qui en manquent en leur faisant confiance pour l’utiliser au mieux de leurs besoins. Inutile d’ajouter à leurs difficultés l’humiliation de remplir des formulaires. »

Consulter

France : championne du monde de la dépense sociale ?

Faut-il réinventer notre modèle de protection sociale? Du grain à moudre…

Pour comprendre les principaux enjeux, identifier les points de consensus et de débat en 44′. Une émission de France culture de juillet 2018.

Consulter

Que savent et pensent les français du financement de la protection sociale ?

A découvrir, l’enquête sur « Les connaissances et opinions sur le financement de la protection sociale », dont les résultats sont à interpréter avec prudence. Elle est réalisée par la DREES, France Stratégie et le Haut Conseil du financement de la protection sociale.

Consulter

Panne de l’ascenseur social. L’éducation en cause. La France en mauvaise position.

A lire, l’inquiétant rapport de rapport de l’OCDE L’ascenseur social en panne ? Comment promouvoir la mobilité sociale (juin 2018 – synthèse ici), qui montre, statistiques, exemples et comparaisons internationales à l’appui, à quel point l’éducation est un facteur déterminant de la mobilité sociale et la mauvaise posture de la France.

Consulter

Pour résorber la fracture sociale, il nous faut bien plus que des mesures économiques.

Et c’est là qu’est l’os. Comme le soulignent MM. Lefebvre et Pestieau : « La pauvreté peut être atténuée par une politique de redistribution des revenus. La réalité ou la crainte de perte d’emploi, le pessimisme et le rejet de l’autre, la perception de déclassement sont des problèmes bien plus difficiles à résoudre et vis-à-vis desquels l’Etat providence traditionnel se trouve relativement désarmé. C’est là sans doute le défi le plus important qu’il devra relever au plus tôt ».

Pistes d’amélioration à lire dans L’Etat-providence, défense et illustration, Puf, 2017.

Consulter

« L’économie numérique ne profitera à tous que lorsqu’elle sera dotée d’institutions en phrase avec son régime de création de valeur. […] Si nous y parvenons, un âge d’or est à venir. Si nous échouons, nous cesserons d’être un pays développé. »

Nicolas Colin

Consulter

Quelles sont les préoccupations des 10% les plus riches des américains ?

Des biens de consommation de luxe ? Non. L’éducation, la santé, la protection sociale et les retraites, tout ce qui relève de l’amélioration de soi, les voyages et l’achat de temps disponible.

« Pour ces nouvelles élites, la réussite s’habille de bien plus d’exigences que de la simple récompense en termes de finances ou de statut, elle se traduit par la mise en application d’un ethos de vie. […] ce groupe social composé des 10% les plus riches a creusé un véritable fossé culturel avec le reste de la société – un fossé sans doute plus béant et plus infranchissable que celui produit par l’argent ».

Consulter

Une protection chômage pour tous les nouveaux travailleurs ?

“Pourquoi ne pas étendre la protection chômage à tous ces nouveaux travailleurs ?”, se demande-t-on en haut lieu.

Ne serait-il pas plus pertinent de réfléchir à des protections adaptées aux situations spécifiques que vivent les indépendants : l’indépendant ne va pas mettre la clé sous la porte pour « toucher le chômage », il veut rebondir en cas de coup dur.

Laetitia Vitaud propose de Redéfinir le chômage à l’âge des freelances, septembre 2017. Voir aussi Le casse-tête de l’assurance chômage des indépendants, par Hind Elidrissi, février 2018.

Consulter

« Les États providence les plus denses s’étendent là où les populations sont les plus homogènes. Plus elles se diversifient plus le maintien d’une solidarité large et généreuse devient compliquée. Ce chantier sensible compte parmi les plus importants. »

Julien Damon

Consulter
Voir plus d'éléments

Newsletter Protection sociale

Découvrez nos autres explorations

Motif large