Préface du livre de 2IES Autonomie, responsabilité, solidarité. Comment moderniser les relations de travail ?

Le livre Autonomie, responsabilité, solidarité. Comment moderniser les relations de travail ? sera mis en ligne dans les tous prochains jours. En attendant, en voici la préface.

Motif coin large

Vouloir réformer le code du travail relève autant du supplice de Tantale que de la tâche de Sisyphe. S’obstiner dans cette voie conduit à s’épuiser en combats d’arrière-garde, au risque de passer à côté de l’essentiel.

L’essentiel est aujourd’hui moins de savoir s’il faut plus ou moins réguler que de s’interroger sur les moyens de mieux réguler.

Comment mieux réguler le travail, dans ses différentes expressions, sans toucher au code du travail ? Conservons cette référence – le code a le mérite d’exister et remplit son office – mais regardons les alternatives que le dialogue social rend possibles. Tel est le point de départ de notre réflexion, objet du présent ouvrage.

Ce travail a été mené pas à pas, sous les radars et à l’abri des polémiques. Le résultat est à découvrir dans les pages qui suivent : l’avenir de la régulation est entre les mains des acteurs. Mieux réguler, c’est s’intéresser d’abord à ceux qui élaborent les normes, avant de se concentrer sur leur contenu. Cette grille de lecture ouvre des perspectives qui dépassent le champ du travail salarié et invitent à explorer, par une suite de liens logiques, le domaine de l’activité entrepreneuriale et celui de la protection sociale.

Bonne lecture.

Claude Tendil
Président de l’Institut pour l’innovation économique et sociale

Commentaires

Pour aller plus loin dans cette exploration